Dire stop au sucre!

Sucre

Ha le sucre… Votre compagnon dans tellement de moment… Devant la télévision… Là en période de stress… Pendant vos moments de solitude… A l’entendre on croirait que c’est votre meilleur ami, mais ce dernier ne vous veut pas que du bien… Voilà mes conseils pour se détacher de son emprise.

Vous n’êtes pas le ou la seul(e) accro au sucre! Bon… Chez certains ces envies surviennent plus souvent que d’autres mais globalement il est parfaitement normal dans en avoir de temps à autres. L’essentiel est de savoir contrôler ces envies dès lors où elles deviennent trop récurrentes.

Pourquoi avons-nous besoin de sucre?

Les sucres sont nécessaires au bon fonctionnement de notre corps. Ces derniers nous approvisionnent en énergie afin de nourrir nos muscles ainsi que notre cerveau. Par contre, il est nécessaire de ne pas en surconsommer, car tout excès est nocif pour l’organisme (même l’eau à outrance). Il est aussi important de bien choisir les bons sucres plutôt comme les mauvais (nous en reviendrons plus loin dans l’article). Tout comme il faut choisir les bons gras à défaut des mauvais.

Les glucides (sucres) sont nécessaires pour faire fonctionner adéquatement tout notre corps. Ils alimentent ce dernier en énergie, des muscles jusqu’au cerveau.

Le cercle vicieux du sucre

Ce qui est problématique avec le sucre, c’est qu’il engendre un cercle vicieux! Un cercle vicieux qui peut vite tourner à l’obsession chez certaines personnes. Alors oui nous en avons besoin! A juste dose… Mais comment s’arrêter, alors que plus l’organisme en consomme plus il en réclame? Pourquoi cela?

Non seulement le sucre nous redonne de l’énergie, mais il stimule la sécrétion d’endorphines (neuropeptides) et de dopamines (neurotransmetteurs) qui nous procurent un sentiment de bien-être, voir même d’euphorie que le corps ne cesse de réclamer. Et surtout dans notre société actuelle, où nous sommes beaucoup stressés et/ou notre cerveau est constamment sollicité! Le cerveau en surcharge appelle alors cet état de bien-être que lui procure donc  le sucre.

Orange Cake

Quand est-ce-que j’ai envie de sucre?

Cela dépend de chacun! C’est à vous d’analyser ce moment où cet appel survient. Et c’est à partir de là qu’il sera possible de ne pas y répondre, en trouvant des alternatives au sucre. Il y a différentes situations:

  • Après une situation de stress professionnel ou personnel
  • A cause d’un chagrin d’amour, une solitude
  • Un coup de pompe, un besoin d’énergie
  • Par habitude
  • Par convivialité
  • Etc…

Une situation = une alternative

Pour chaque situation mentionnée ci-dessus, il existe une solution alternative à l’appel du sucre.

Traiter la cause

Dîtes vous que répondre par le sucre n’est qu’une solution symptomatique qui ne résoudra pas le réel problème. Vous ne traitez pas la cause de cette envie

N’y a-t-il pas moyen d’aller à la source de ce besoin de sucre? Pourquoi êtes-vous stressé(e) au travail? Est-ce-que vous pouvez changer cela? Pourquoi sentez-vous seul(e)? Comment l’être moins? Par quoi pouvez-vous changer votre habitude de manger du sucré devant la TV?

Traiter le symptôme

Gérer son stress

Bon, je vous l’accord, traiter la cause n’est pas toujours évident ni toujours possible dans l’immédiat. Si c’est votre N+1 qui vous stresse au travail, un tyran qui se croit dans une autocratie, alors oui c’est certain que le problème ne va pas se résoudre si facilement. Et l’envoyer balader risquerait d’augmenter le stress…

Mais voilà, il y a d’autres méthodes que le sucre pour gérer son stress comme la méditation, le yoga ou l’activité physique. C’est applicable en dehors du boulot ou même au boulot:

  • Aller courir entre midi et deux, si vous en avez la possibilité
  • Faites 10 minutes de méditation avec une application (j’en recommande dans un article) pendant votre pause
  • Aller au yoga le soir avant de vous coucher ou le weekend
  • Etc…

Orange Cake (1)

Combler un manque affectif

Si vous mangez parce que vous êtes seul(e) soit sur le long terme (célibat) ou soit sur le court terme (le temps d’une soirée ou d’un weekend), alors là aussi il faut traiter le problème.

Généralement pour le célibat, c’est plutôt la cause à traiter. S’adonner à des activités lesquels vous permettront rencontrer etc… Si votre choix et de traiter le symptôme, l’option d’adopter un animal de compagnie aidera peut-être à combler ce vide (provisoirement).

Après, si c’est le temps d’un soir parce que vous avez laissé votre conjoint(e) faire la bringue avec les collègues et que vous déprimez tout(e) seul(e) à la maison, alors là vous pouvez:

  • Sortir faire une balade dans la nature (donc loin des rues commerçantes et de votre placard à gâteaux)
  • Appeler un(e) ami(e) à qui vous n’avez pas parlé depuis longtemps (vous pouvez être sûr(e) que la conversation dura suffisamment de temps pour vous distraire)
  • Lancer vous dans une activité (sport, ménage, câliner votre animal, coloriage...)
  • Boire une boisson chaude réconfortante  (choisir une tisane avec des parfums que vous affectionnez, exemple: chocolat, vanille, cannelle…)

Par habitude

Ce que j’appelle par habitude c’est par exemple: manger des bonbons tous les soirs devant la télévision ou finir chaque repas par une touche sucrée…

Dans ces cas-là, il faut soit supprimer le facteur incitant :

  • Ne pas regarder la télévision systématiquement, choisir une autre activité comme lire, un jeu de société, une balade, du yoga, de la méditation…
  • Éviter l’alcool pendant le repas car comme on la mentionné plus haut le sucre appelle le sucre et vu que l’alcool c’est du sucre

Soit consommer une alternative :

  • Boire une boisson chaude réconfortante  (choisir une tisane avec des parfums que vous affectionnez, exemple: chocolat, vanille, cannelle…)
  • Opter pour du chocolat cher de qualité (exemple: le chocolat cru). Une quantité moindre vous suffira car il est plus nourrissant et aussi vu le prix vous aurez plus envie de faire durer la tablette
  • Manger des fruits ou des fruits secs. C’est toujours mieux pour la santé que des gâteaux, des bonbons ou du chocolat
  • Réserver vous en légumes pendant le repas. Si vous êtes bien rassasié(e) en sortant de table, vous aurez moins envie de grignoter
  • Boire de l’eau, vous avez peut-être tout simplement soif aussi
  • Privilégier les glucides complets pendant le repas afin de rester rassasier plus longtemps car ils sont plus riches en nutriments et en fibres que les sucres raffinés (tout ce qui est blanc, exemple : riz blanc, pâtes blanches...)

Gérer le coup de pompe

Encore une fois, ce problème peut se résoudre en traitant la cause. Par exemple, le coup de pompe de 10 ou 11 heures est souvent lié à un petit-déjeuner trop riche en sucre! Cela causant un pique glycémique suivi d’une hypoglycémie pour réguler le taux anormal de sucre dans le sang. Il vous suffira donc d’intégrer plus de protéines et de réduire les glucides dans votre petit-déjeuner. Remplacer le jus de fruit du matin par de la chicorée, un thé vert ou un café permet de réduire drastiquement votre apport glucidique journalier.

Après, si vous avez réellement eu une journée intense et que vous avez réellement besoin d’un regain d’énergie, des fois il suffit tout simplement de sortir dehors et d’oxygéner. Inspirer de l’air permet aux cellules de l’organisme de fabriquer de l’énergie. Souvent les bureaux sont climatisés et pauvres en air pure ou par moment quand on est stressé on fait de l’apnée sans même sans rendre compte donc dans ces cas-là il ne faut pas hésiter à sortir prendre l’air 5 min.

 

Par convivialité

Tout le monde autour de vous grignote, vous n’aviez pas faim… jusqu’à ce que vous voyez tout le monde manger! C’est plutôt une faim-miroir! Dans ce moment-là, c’est une faim induite par votre environnement. Vos neurones-miroirs de votre organisme vont induire une réaction automatique d’imitation. C’est ce qui se passe aussi pour les crises de bâillements contagieux (un signe d’empathie). Votre choix là est soit d’apprécier votre petit moment de plaisir entre amis, familles ou collègues car il est occasionnel soit d’opter des alternatives:

  • Manger des fruits, des crudités ou des fruits secs
  • Boire de l’eau ou une tisane

Fruits

Au quotidien

Pour traiter votre addiction (soyons honnête le sucre est une addiction comme on peut l’être pour une drogue) il y a aussi des petits principes à appliquer au quotidien:

  • Privilégier des aliments naturellement sucrés tels que le miel, le sirop d’érable, les fruits, les dates, le sirop d’agave
  • Si à 11 heures vous avez envie de craquer pour du sucré alors pourquoi ne pas tout simplement avancer votre déjeuner à 11 heures si la faim est là
  • Réduire votre consommation d’alcool
  • Consommer des aliments à faible index glycémique pour éviter l’augmentation du taux de sucre dans le sang qui cause un coup de pompe donc appel du sucre pendant l’hypoglycémie qui suit

Mais surtout:

  • Si vous avez une réelle envie de sucre malgré tous les conseils ci-dessus, ne vous privez pas! Ne créer pas de frustrations, lesquelles risqueraient de créer un boulimie excessive incontrôlable.

*

J’espère que ces conseils vous aideront, mon petit truc à moi c’est la tisane au chocolat de la marque Yogi Tea qui calme vraiment une envie de sucre car elle a bon goût de chocolat tout en étant réconfortant. Vous verrez que moins vous mangerez de sucre moins vous en aurez envie (le sucre appelle le sucre), vous serez peut-être même écœuré(e) dès que vous en remangerez.

*

Envie d’une recette de gâteau au chocolat sans mauvais sucre avec que des bons ingrédients? Il suffit de cliquer ici.

Vous avez aimé cet article? Peut-être que d'autres l'aimeront aussi...

2 Commentaires

  1. Et bien! C’est drôle comme on oublie parfois nos propres trucs! Il y a environ un an, je ne mangeais presque plus de sucre et, dernièrement, j’en ai toujours envie (d’où le fait que je me retrouve ici! ^^) et tu me rappelles que mon trucs principal était… boire une tisane avec un goût associé au sucré! Alors je le remets dans ma poche et je crois que je suis prête pour quelques mois à re-réduire la quantité de sucre que je mange! 🙂

    1. Hello,
      Je suis navrée pour la réponse tardive j’étais en vacances mais me voilà de retour et active sur le blog!
      Oui effectivement on oublie facilement ses propres astuces, je suis contente si mon article a pu t’aider à te les remémorer! Mais la vie est faite de cycle et de phases nous ne pouvons pas agir continuellement de la même façon et ça serait bien ennuyeux, ne trouves-tu pas?

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire!