J’ai testé le crossfit!

Le crossfit, tout droit arrivé des U.S.

Le Concept

Aujourd’hui je vous parle de cette pratique qui est le « Crossfit » ou « Entraînement Croisé » traduit en français. Vous en avez tous sans doute déjà entendu parler ou regardé des vidéos de mecs et de nanas super baraqués qui courent, rament, grimpent à la corde, sautent et déplacent des objets très lourds… C’est vrai que pour le coup ça intimide beaucoup! Comme expliqué par l’un des propriétaires de la « Boxe » (terme utilisé pour le lieu où on pratique le Crossfit) ce marketing autour du Crossfit que nous voyons est uniquement un extrême du concept c’est comme si en course à pied vous regardiez que des marathoniens, tout le monde n’est pas un Kényan aux longues jambes et pourtant c’est à la portée de gens « normaux ».

Je vous accorde qu’en tant que fille ce concept fait très peur! On a peur de devoir porter des altères, peur du ridicule ou de se transformer en une bodybuildeuse mais après avoir lu pas mal d’articles sur le sujet cette pratique a tout de même titillé ma curiosité. J’ai donc contacté une boxe afin d’en savoir plus et de réserver une séance pour tester! Mais je me suis dégonflée, comme par hasard ce matin là j’avais les jambes qui me démangeait et surtout l’envie d’aller courir.  Je ne pense pas que ça soit un hasard après un run de 13 km j’avais une excuse pour me débiner de ce rendez-vous en me disant que ce n’était pas raisonnable de forcer 2 fois sur mon corps dans la même journée. J’étais un peu déçue, je décide alors de me pointer à la boxe et rencontrer le proprio afin qu’il enlève mes peurs. Sont-elles toutes parties? Non mais il m’avait motivé suffisamment pour avoir modifié ma séance au lendemain.

Crossfit
Crossfit Gavroche à Boulogne-Billancourt

Comme il l’a expliqué, ce n’est pas une salle de sport où vous vous pointez et vous êtes autonomes sans programme prédéfini. Là vous faites comme tout le monde le « WOD » (Workout Of The Day). En petit comité de 12 personnes généralement, le coach vous fait débuter par un échauffement, puis vous explique les techniques et postures nécessaires à exécuter le WOD afin de le faire de la façon la plus safe possible et la plus juste. Après c’est l’heure du HIIT (entraînement fractionné de haute intensité, retrouvez mon article à ce sujet), en gros pendant 15 minutes environ vous effectuez le WOD, un circuit de plusieurs exercices que vous effectuez le plus rapidement possible. Le circuit se répète alors 5 fois, là vous travaillez de l’haltérophilie, du cardio, de la gymnastique, de la muscu… C’est assez intense comme séance. Le coach veille à adapter le circuit à votre niveau si nécessaire jusqu’au jour où vous serez capable de l’effectuer tel qu’il est réellement. Votre temps est inscrit sur le tableau de craie afin de voir vos progrès.

crossfit
Crossfit Gavroche à Boulogne-Billancourt

Ma séance découverte

Pour le coup, cette première séance n’a pas réellement refléter le Crossfit! Comme mentionné si bien par le coach, c’était plutôt une séance pour les grands-mères car ils avaient une compétition dans les jours qui suivaient donc ils se ménageaient.  Arrivée sur place je me suis dirigé vers le tableau de craie afin de connaître le WOD, un circuit de overhead squats, d’abdos et lombaires. On commence par un petit échauffement de même pas 10 minutes sur le vélo et le rameur juste histoire d’être un peu chaud. Après on prend un tapis et devinez quoi? Et bah on a fait plus ou moins du yoga! Et oui ce sport utilise le bon de toutes les disciplines afin de devenir un athlète très complet. On a fait beaucoup d’étirements profonds avec des postures qu’on tenait jusqu’à 2 minutes. Tout cela pour assouplir et préparer nos hanches, nos genoux, notre poitrine, nos épaules afin de faire des squats parfaits! Pour ce début de séance, je n’étais pas dépaysée je connaissais les positions de yoga. On a fait ça pendant une vingtaine de minutes.

Après nous sommes aller faire les overhead squats mais j’avoue que pour ma première session le coach ne m’a même pas demandé d’en faire. En fait rien que mettre une barre de 15 kg sur mes épaules fut un challenge! J’arrêtais pas de dire que c’était trop lourd pour moi, mais le coach a eu raison d’insister que ce n’était pas une question de poids mais juste une question d’habitude et de positionnement. Il fallait persévérer! Au début je faisais un squat par un squat et je reposais la barre entre chaque squat. Puis après je réussissais à faire jusqu’à 3 squats d’affilés et oui ça ne paraît pas énorme sachant que normalement sans poids j’arrive à en faire par série de 25. Mais là, j’étais un nouveau né qui apprenait à marcher. Le coach me rajouta 2,5 kg de chaque côté, donc la barre est passée de 15 kg à 20 kg mais j’y suis tout de même arrivée par série de 4 squats. C’était vraiment mal parti au début mais il fallait continuer dans ma lancée. Sinon les overhead squats, en fait il faut tendre les bras qui tiennent la barre au dessus de la tête et non sur les épaules. Ce n’était pas encore pour moi mais un jour ça le sera 🙂 Le coach était vraiment présent derrière moi à me prendre la barre pour les fois où je n’arrivais pas à me relever, c’était vraiment rassurant. C’est l’avantage d’être dans un petit groupe.

Crossfit
Crossfit

Suite de la séance, direction une machine où nous avons fais des abdos, cette machine s’appelle un développeur glute-ham. Il fallait partir d’une extension maximale vers l’arrière puis se relever en tendant les bras jusqu’à toucher ses pieds. Puis on a utilisé le développeur glute-ham pour travailler les lombaires en se mettant dans le sens inverse en partant les mains au sol et en relevant le dos les mains collées à la poitrine.

Je n’avais pas assez transpirée et n’avais pas eu un « vrai » WOD, mon coach m’a donc demandé de terminer avec du HIIT  sur le vélo. Même en faisant du RPM toutes les semaines, après 2 minutes j’étais rincée. Mais habituellement je n’ai pas fais de squats, d’abdos et de lombaires juste avant un cours de RPM.

Cette première séance fut cool mais loin d’être intense comme espérée, on était 6 c’était super! Après je ne pense pas avoir eu une vraie séance de Crossfit donc incapable de dire si je serai prête à payer 129€ par mois pour en faire régulièrement. Il faudra que j’y retourne.

Ce que j’ai aimé : Le fait que cette séance soit en petit comité avec un coach. Cela permet de s’améliorer réellement et de ne pas se blesser comme on pourrait le faire dans une salle de sport sans coach. Le côté esprit de groupe est vraiment encourageant et motivant, pas du tout intimidant comme j’aurai pu le penser. D’ailleurs le proprio m’a conseillé ma séance a une heure où le groupe est quasi complet comme ça on se sent plus encouragée. Il y a un côté communauté je trouve, tout le monde s’appelle par son prénom et tout… Le côté complet de ce sport qui utilise un peu de toutes les disciplines afin de devenir un athlète complet en travaillant la souplesse, endurance et la musculation.

Ce que j’ai moins aime: Le prix aïe aïe 129€ par mois! Cela est justifié par les séances coachées en petit groupe.

Conclusion: Je ne sais pas si cette article vous a donné envie d’essayer mais je peux vous dire que cette première séance m’a donné envie d’en faire une 2ème! Je serai ravie d’entendre vos avis sur cette pratique en commentaire.

Adresse: Crossfit Gavroche, 29 rue des peupliers, 92100 Boulogne-Billancourt

Hey! Inscris-toi à la newsletter pour ne rien manquer!
Placeholder Placeholder


0 thoughts on “J’ai testé le crossfit!”

  • J’avoue que je ne suis pas fan des salles et de la transpiration qui s’en dégage mais je comprends que cela t’attire … Ce qui compte c’est de faire une activité physique sans se faire mal … Belle journée

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)