Huiles Essentielles et Maladies Auto-Immunes


Bien-Etre / jeudi, janvier 26th, 2017

L’aromathérapie est fabuleuse! Elle permet de traiter et/ou soulager beaucoup de troubles aiguës et chroniques. Cependant beaucoup de personnes préfèrent opter pour des médicaments « classiques » ayant trop peur des possibles risques avec les Huiles Essentielles. Et oui, car certaines sont dermocaustiques, photosensibilisantes, hormone-likes ou immunostimulantes. Tous ces termes là font peur et il est bien normal! Il faut savoir manier avec précautions l’usage des huiles essentielles mais elles sont tellement efficaces qu’il serait vraiment dommage de s’en passer.

Du coup pour enlever cette peur des huiles essentielles, je compte faire quelques petits articles pour vous éclaircir sur le sujet. Dans ce premier article je vous parle des huiles essentielles dans le cas des maladies auto-immunes.

Qu’est-ce-qu’une maladie auto-immune?

C’est le système immunitaire de l’organisme qui déclenche une réaction inflammatoire et lutte contre les cellules de l’organisme croyant à tord que ces dernières sont des ennemis. Au total 8% de la population française est touchée par une de ces maladies.

Pourquoi certaines Huiles Essentielles sont à proscrire dès lors où on a une maladie auto-immune?

Car certaines HE (Huiles Essentielles) sont immunostimulantes donc qui stimulent le système immunitaire. L’utilisation de ces HE renforceraient le système immunitaire à lutter contre ces propres cellules et cela aggraverait l’était de la maladie.

Quelles sont les Huiles Essentielles en question?

  • Tea Tree
  • Ravintsara
  • Cannelle de Chine
  • Encens
  • Eucalyptus Radiata
  • Clou de Girofle
  • Lavande Aspic
  • Palmarosa
  • Sarriette des Montagnes
  • Thym à Thymol
  • Ajowan
  • Etc*
*Liste non-exhaustive.

Et les Huiles Essentielles Immunomodulantes?

Alors, ne pas confondre immunostimulant et immunomodulant.

Immunostimulante = qui stimule le système immunitaire

Immunomodulant = qui régule le système immunitaire

Par contre, ces HE immunomodulantes peuvent être utilisées en cas de maladies auto-immunes, comme :

  • Le Ciste
  • Le Thym à Feuille de Sarriette
  • La Citronnelle

*

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

Retrouvez moi également sur Instagram en cliquant ici

17 réponses à « Huiles Essentielles et Maladies Auto-Immunes »

  1. Pour une maladie auto-immunes, on m’a conseillé: thym satureoide, giroflier, ciste ladanifere et lemongrass à mélanger dans de l’huile végétale. Qu’en pensez-vous ?

    1. Bonjour,

      Je vous invite à consulter un aromathérapeute ou naturopathe dans votre région. Je ne préfère pas faire de recommandations spécifiques sans connaître la personne ni son terrain. Merci de votre compréhension.

  2. Bonjour, en cas de maladie auto-immune, vous préconisez la liste ladanifère. Mais comment, il faut la prendre? Quel dosage et quelle durée. Merci

  3. bonjour …..je rejoints le commentaire précédent pour savoir la posologie le support si c’est externe ou interne etc…..ce sont de précieux renseignement manquant,a savoir que l’on m’a dit également ciste sous la plante des pieds au coucher est ce bon aussi svp..
    j’ai une hyperthyroïdie c’est trés invalidant,je souhaiterai prendre le problème a la source…
    Merci toutes réponses sera la bien venu.

  4. Merci pour cet article ! Je cherchais les raisons d’une rechute de ma maladie autoimmune : j’ai utilisé en intensif de l’HE de ravintsara ! Catastrophique !

  5. une fois greffée avec traitements anti rejet et immunosupresseurs quelles HE pourais-je utliser pour combattre les infections qui ne manquerons pas d’arriver pour cause de systeme immunitaire à zero (du fait des medicaments)
    les HE immunostimulantes me serons interdites mais quid des immunomodulantes ?
    en bref, quelles HE pour un greffé ???

    je precise que j’utilise largement (souvent avec grand succés) les HE depuis 15 ans et que je les connais bien mais la litterature greffe et HE (phyto en general) est assez pauvre

    je prends tous conseils

    1. Bonjour,
      Je ne recommanderai aucune HE immunostimulantes ou immunomodulantes, c’est plus une question de soi et non-soi et j’aurai peur que même une HE immunomodulante stimule le SI contre l’organe greffé. Par mesure de précaution je ne prendrai pas de risque et je remplacerai plutôt par des hydrolats, des produits de la ruche et certaines tisanes/décoctions pour rester en forme. Bien à vous.

  6. Bonjour, je suie une personne qui va commencer un traitement aux AntiTnf alpha dans le cadre d’une spondylarthrite ankylosante. Il risque une baisse d’immunité en effet secondaire mais les huiles immunostimulantes sont à proscrire. Auriez vous une alternative svp? Et aussi, les HE immunomulantes sont-elles autorisées en complément des antiTnf ?
    Merci d’avance

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)