Reconversion pro – bilan à + 1 mois

Déjà plus d’ 1 mois s’est écoulé depuis que j’ai fait ma rentrée scolaire! Pour ceux qui n’ont pas suivi mon parcours, j’ai débuté une formation intensive afin de devenir naturopathe. Vous pouvez retrouver mon article sur ce qui a poussé mes choix en cliquant ici. Mais aujourd’hui je voulais vous faire un petit bilan sur ce 1er mois de formation.

Est-ce-que la formation répond à mes attentes?

Oui, la formation répond à mes attentes et tout aussi important l’école aussi! Forcément quand on doit choisir son école, on a peur de ne pas faire le bon choix! Mais heureusement, je suis satisfaite car je trouve qu’ISUPNAT répond à mes valeurs et aux promesses entendues lors de la réunion d’information.

Effectivement, l’école n’est pas intégriste et voit bien la naturopathie en complémentarité et non en alternative à la médecine moderne (allopathie). J’avais peur de tomber sur une école qui passe son temps à critiquer le travail des allopathes etc…

Egalement, il y avait un point qui m’était très important au sujet des compléments alimentaires! En effet, j’avais peur de tomber sur une école pro compléments alimentaires (comme d’autres écoles) et ce n’est pas du tout le cas ici. Vraiment l’hygiène de vie est la priorité et les compléments alimentaires viennent après voir pas du tout (surtout pas du tout).

Je suis contente de la diversité de mes professeurs qui ont une grande ouverture d’esprit. Parmi eux j’ai des naturopathes, des biologistes, des médecins hospitaliers, des pharmaciens…

Quel est le rythme? Est-ce trop dur?

Le rythme est 4 jours de cours de 8 heures par semaine. Alors c’est plutôt intense! Les sujets sont généralement sur 2 jours. En gros pendant 2 jours voir 3, tu ne traites que sur le même sujet. Par exemple 2 jours entiers sur les cures, 2 jours entiers sur la bio-nutrition, 3 jours sur l’anatomie et physiologie du système cellulaire!! Donc les journées sont lourdes en formation, il faut bien s’accrocher par moment! Surtout après la pause de 16 heures où là on en peut plus.

Imaginez aussi la quantité d’infos et de notes qu’on écrit pendant ses 4 jours intensifs, donc à synthétiser à la maison ça prend énormément de temps (heureusement qu’on a pas cours le vendredi!). Initialement il recommande 8 heures de travail à la maison par semaine, mais avec toute la lecture et la documentation en plus j’ai plutôt l’impression de tourner autour des 16h… Je n’ai même pas l’impression d’en faire assez!

La vie sociale et familiale en dehors de la formation?

Grâce aux heures de train et que mes trains arrivent trop tôt et repartent tard le soir, j’arrive à ne pas ramener trop de devoir à la maison. Mais bon je me lève à 5h30 le matin et je rentre entre 20h00 et 20h30 le soir et à 22h30 je tombe de sommeil!

Mais contrairement à ce que j’ai connu dans le passé avec des horaires similaires avec le facteur stress en moins et le facteur passion en plus je trouve tout de même que j’ai beaucoup plus d’énergie et que je tiens le bon bout 🙂

Disons qu’un weekend sur deux j’arrive à me détacher complètement de la formation et ne pas étudier du tout! Mais dès que je fais autre chose j’ai tendance à culpabiliser tout de même.

Mon organisation

Les trajets

Pour les billets de train Lille-Paris, je m’y prend 3 mois en avance. Ayant moins de 28 ans, j’ai toujours la carte jeune! Je n’ai donc pas pris de forfait ayant des horaires fixes. Un billet me coûte environ 13€ le trajet, moins cher qu’un forfait!

Les repas

Pour ce qui est des repas, je prépare généralement mes déjeuners de la semaine, le dimanche soir où je cuisine pendant environ 2 heures. Cela me permet de manger sainement sans trop dépenser. Je mange beaucoup de légumes (froid malheureusement mais on s’y habitue) que j’accompagne de quinoa ou de légumineuses (lentilles, pois chiches…) et parfois de tofu ou œufs. Il m’arrive de préparer des chia puddings (recette ici) ou des mélanges d’oléagineux (je fais les mélanges moi-même, ça coûte moins cher). Et généralement, j’ai toujours 2 bananes dans mon sac et un thermos de thé vert ou d’infusion au thym.

Les devoirs

J’ai 2 heures de train par jour, j’utilise donc ce temps le matin pour lire les polys ou les résumés des cours à venir et le soir pour lire un ouvrage ou magazine de mon choix. Je conseille plutôt le soir de lire ce qu’il vous plaît car généralement après 2 jours de cours sur un sujet intense la dernière chose dont vous avez envie c’est de lire sur ce même sujet le soir même.

Certains matin, j’arrive en avance et je me pose alors d’en un café où je synthétise mes cours de naturopathie. J’ai généralement 40 minutes devant moi.

Le vendredi, c’est la journée où j’essaye de synthétiser mes cours d’anat-physio. Je suis en retard d’une semaine, je synthétise donc les cours de la semaine dernière. Cela me permet de me rafraîchir le mémoire et de faire des nouveaux liens avec ce que j’ai appris dans la semaine. Car il y a toujours des relations entre les systèmes du corps humain!

Quand j’ai le cerveau en feu, plutôt que ne pas étudier, je m’instruis différemment. J’écoute des interviews à la radio, je regarde des documentaires sur Youtube, je lis des magazines scientifiques et santé.

Le samedi = pas de naturo 🙂 je m’accorde le samedi pour me détendre et passer du bon temps même si il m’arrive par fois de lire des magazines sur le sujet, ça reste une partie de plaisir!

Le dimanche soir généralement, j’anticipe les cours d’anat-physio qui arrivent en regardant les vidéos, le QCM et le powerpoint préparatoires sur l’intranet de l’école.

Le sport

Parmi tout ça, je peux forcément pas faire autant de sport qu’avant! Généralement je fais toujours un cours de yoga le vendredi et je vais à la salle le samedi et dimanche. Même en me levant à 8 heures le weekend pour faire du sport, j’ai l’impression d’avoir fait une grasse mat’ vu que j’ai tout de même dormi 2h30 de plus que d’habitude! C’est beaucoup n’empêche!

Je n’ai pas l’habitude de rester assise pendant 8 heures, donc le matin et le soir je marche de la gare à l’école. Cela fait environ 3,7km par trajet, presque 8 km par jour! Le midi, même si il fait froid je me force à m’aérer en me baladant dans le quartier de l’école.

Le blog

Le plus dur à squeezer dans cette semaine hyper chargée! Mais j’arrive tout de même à écrire un article par semaine en l’écrivant soit le vendredi soit le dimanche!

Le relaxation

J’essaye de faire un peu de méditation dans le train avec l’appli Petit Bambou (une super appli que je détaille dans un autre article en cliquant ici).

Comme je l’ai mentionné plus haut il est important de s’aérer à chaque pause même si il fait froid! Je déjeune généralement au square de la Place des Vosges.

A venir

J’ai actuellement 2 semaines de vacances avec un programme de révision bien précis car début décembre j’ai mon premier partiel. Mais parmi ces deux semaines il y a tout de même 4 jours à Athènes en perspective pour décompresser et faire le plein en vitamine D, prâna et autres éléments vitalogènes.

*

J’espère que cet article vous a plu surtout si vous envisagez une formation en naturo ou une reconversion pro dans un autre domaine!

N’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook pour plus d’articles en cliquant ici.

Hey! Inscris-toi à la newsletter pour ne rien manquer!
Placeholder Placeholder


10 thoughts on “Reconversion pro – bilan à + 1 mois”

  • Génial ce bilan, j’ai adoré ton article ! J’avais pensé à faire une formation de naturopathe, mais je n’ai pas pris “le risque” sachant que je n’avais pas encore d’expérience pro ni fini mes études.

    Mais qui sait, un jour peut être 🙂 Par contre, comment gères-tu cela financièrement si ce n’est pas indiscret ?

    • Merci 🙂 tu as fais des études dans quoi? Tu sais comme tu dis un jour peut-être car vraiment à notre époque nous avons plusieurs carrières dans notre longue vie! Financièrement mon compagnon a été muté sur Lille donc en quittant mon emploi je l’ai rejoins et touche donc le chomage en ayant comme motif éligible aux allocations “rapprochement de conjoint”. Et après l’école je me la finance avec mes économies par contre.

      • Oh d’accord, puis c’est vrai qu’à deux vous avez sûrement moyen de vous débrouiller ! Tu faisais quoi avant ?

        Aloooors, j’ai fait un m1 en droit, puis un m2 en développement durable spécialité sécurité alimentaire l’année passée, et désormais je suis en école de commerce spécialité marketing ! J’espère rejoindre des entreprises bio, ou autre !

        • Oui c’est plus facile à deux. Et en réalité en vivant à deux au chômage en province j’ai plus de pouvoir d’achat que quand j’étais cadre à Paris vivant seule! C’est le monde à l’envers… Wahou tu es lancée dans les études, tu as bien de la chance j’aurai aimé faire dans le développement durable mais mes parents m’ont poussé à faire de l’hôtellerie. J’étais attachée de direction / responsable relations clientèle et VIP dans un palace parisien.

  • Hello! Le métier de Naturopathe m’intéresse depuis longtemps car je pense qu’on peut soigner les gens sans leur donner des tonnes de médicaments aux effets des fois nocifs. Dans le cadre de ta reconversion combien de temps dure la formation? Et quel diplôme tu avais fait avant? 🙂 Merci!

    • Coucou Anne-France,
      Désolée pour la réponse tardive, je voulais prendre le temps de te répondre correctement.
      Oui je suis bien d’accord avec toi même si le terme que nous utilisons n’est pas exactement le mot “soigner” mais il y a effectivement des techniques naturelles et du bons sens à enseigner autour de nous afin que chacun améliore son quotidien sans avoir retour à des médicaments. La médecine allopathique dite “traditionnelle” joue bien sûre son rôle dans notre société mais les gens devraient plutôt la voir comme une médecine d’urgences et non comme une solution au moindre petit bobo.
      Il existe plusieurs types de rythme pour ce genre de formation en fonction des écoles, dans mon cas j’ai choisi la formation “intensive” où pendant 15 mois j’ai 4 fois 8 heures de cours par jour soit 32 heures par semaine. C’est donc très intense comme rythme,il y a énormément de choses à apprendre et assimiler et ce n’est pas forcément évident pour tout le monde.
      Rien avoir avant j’avais un bac+3 en gestion spécialisée dans l’hôtellerie de luxe donc pas besoin d’être issu d’un cursus scientifique même si ça aide beaucoup! Je n’ai même pas fais de sciences au lycée, j’ai arrêté toutes les sciences après la 4ème et je pense avoir une bonne compréhension des cours d’anat-physio que je reçois à l’école de naturopathie. Ce qui est difficile c’est le par coeur, ça ne s’arrange pas avec l’âge (même si je suis encore jeune). Ce que j’apprend est très enrichissant.
      Et toi quel est ton parcours? Comment as-tu découverts la naturopathie? N’hésites pas si tu souhaites continuer cette conversation par e-mail ou en commentaires je suis disponible!

      • Merci beaucoup pour ta réponse bien complète!
        Pour ma part j’ai fait un master de commerce et avant j’étais dans l’art au lycée. J’ai découvert la naturopathie car je suis soignée ainsi, je consultais pleins de spécialistes depuis des années qui ne trouvaient pas ce que j’avais et ma naturopathe à trouver et m’aide beaucoup maintenant! Les médecins m’ont donné beaucoup de traitements qui m’ont plus nui qu’autre chose. Alors j’aimerais faire découvrir aux gens une autre façon de guérir. Car dans mon cas ça guérie vraiment ma maladie naturellement…

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)