Le minimalisme, c’est quoi?

Il y a eu le sang-gluten, le véganisme, le zéro-déchet et maintenant le minimalisme… vous ne savez plus où donner de la tête avec toutes ces nouvelles tendances où au moins l’une d’entre elles est abordée au cours d’un dîner entre amis? Voilà un article pour vous éclairer sur le MINIMALISME.

Je ne me qualifie pas de minimaliste. Je suis sûre que la plus part des minimalistes tomberaient dans les pommes en rentrant chez moi (même si je pense que mon appartement est bien moins encombré que beaucoup) mais sans aller dans les extrêmes j’essaye au mieux d’avoir une vie la plus SIMPLE possible. Simple ne veut pas dire ENNUYEUX, détrompez-vous. Le minimalisme est une PHILOSOPHIE de vie qui consiste à se contenter du minimum et de l’essentiel. L’origine de ce mode de vie serait du Japon. Ça serait les japonais qui l’ont intellectualisé et tourné en un mode de vie , bien que de nombreux peuples dans le monde vivent de cette manière. Plusieurs facteurs peuvent avoir joué un jeu vers cette philosophie, comme leur goût esthétique pour les décors épurés, le fait d’habiter plus isolés étant sur une île ou les risques de tsunami et de tremblements de terre.

minimalisme
Salon très minimaliste

En quoi consiste réellement le minimalisme?

Le minimalisme consiste à se contenter de l’ESSENTIEL, d’avoir chez soi que des choses qui servent réellement afin de diminuer la complexité de la vie en supprimant tout ce dont on n’a pas besoin (Avez-réellement besoin de 10 leggings de sport différents sâchant que vous n’allez au sport que 2 fois par semaine?). De ce fait, les corvées elles aussi réduisent car moins d’objets vous avez moins besoin de les entretenir ou de s’en occuper.

Cette philosophie ne consiste pas à ne rien acheter ou vivre avec le strict minimum mais tout simplement de sélectionner uniquement les choses que nous aimons vraiment ou que nous avons réellement besoin. Cet exercice permet d’apprendre à se connaître et d’apprendre ce qui nous rend réellement heureux. Les objets que vous décidez de garder sont les objets qui définissent réellement votre personnalité. Et puisqu’il ne vous reste que ce que vous chérissez vous allez avoir plus tendance à être soigneux de vos affaires plutôt que de jeter dès que quelque chose est un peu abîmé.

La société a énormément évolué, nous vivons dans une société de SURconsommation où nous passons continuellement notre temps et notre argent vers une quête d’un bonheur matériel. Mais tout n’est pas de notre faute, je suis sûre que des fois vous auriez bien voulu ne jamais vous séparé de votre téléphone si ce dernier ne se mettait pas à buger au bout de 2 ans (voir moins). Cela me fait penser à ma grand-mère âgée de  94 ans qui a toujours les meubles qu’elle & son mari avaient achetés à leur mariage. De nos jours avec notre plus petit pouvoir d’achat ainsi que la nécessité à devoir déménager souvent pour évoluer professionnellement nous forcent à acheter des biens parfois moins chers mais souvent éphémères.

minimalisme

Les bienfaits du minimalisme

  1. Économie car vous achetez moins et réparez ce qui est abîmé
  2. Calme extérieur et intérieur car plus d’espace pour vous et vos pensées
  3. Plus de temps car moins de nettoyage, de rangement ou de temps passé à faire des achats en magasin ou en ligne
  4. Mieux pour l’environnement, le moins vous consommez le plus vous préservez la planète
  5. Plus productif grâce au temps économisé
  6. Améliore la créativité surtout dans le cas des enfants, il est intéressant qu’ils s’ennuient afin qu’ils trouvent comment s’occuper grâce à leur créativité
  7. Plus de qualité, généralement avec les économies et on peut se permettre d’acheter des objets, de la nourriture (meilleur pour la santé) ou des vêtements de meilleur qualité et qui perdurent plus longtemps voir toujours
  8. Être plus heureux, car à la longue les choses les plus simples seront celles qui vous feront le plus plaisir et vous vous rendrez compte que vous n’avez pas besoin de beaucoup pour être heureux
  9. Un espace de vivre plus agréable, vous vous sentirez mieux dans la beauté de votre maison ou appartement. Et vos plantes, bougies et objets de décoration seront beaucoup plus visibles car ils ne seront plus cachés par le désordre
  10. Plus de temps pour les choses qui comptent, pour passer du temps avec vos proches ou pratiquer vos passions perdues

Minimalisme

Par où commencer?

Vous pouvez vous procurer le livre de la célèbre prêtresse du minimalisme “La magie du rangement” de Marie Kondo. Elle radote beaucoup (heureusement que je l’avais pris à la bibliothèque) donc je m’en suis lassée mais il peut servir de bonne base. Ou si vous souhaitez vraiment être minimaliste lisez plutôt des blogs sur le sujet ou regardez des vidéos sur Youtube au lieu d’acheter un nouvel ouvrage qui finira peut-être parmi votre liste de choses à vous débarrasser au final. Pour débuter quelques astuces:

  • Acheter uniquement si vous avez un coup de coeur
  • Débarrasser (=vendre ou donner) vous de toutes affaires que vous n’avez pas utiliser au moins une fois dans l’année passée (pour être sure d’avoir fait les 4 saisons)
  • Jeter tout ce qui est abîmé et que vous ne pouvez ou comptez pas réparer
  • Vendez ou donnez ce que vous avez en double

Je pense que ces 4 points là sont un bon début, cela devrait vous occupez un certain temps que vous récupérez une fois que votre vie sera moins encombrée. Et si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de quelque chose mettez le dans un carton hors de votre vue et voyez 6 mois plus tard si l’objet en question vous a manquez. Si il ne vous a pas manquez, oust! J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas je serai très heureuse de lire et répondre à vos commentaires ou que vous partagiez l’article! Merci!

*

Facebook

Hey! Inscris-toi à la newsletter pour ne rien manquer!
Placeholder Placeholder


5 thoughts on “Le minimalisme, c’est quoi?”

  • Super article 😉

    Très bien écrit, ça donne envie d’épurer son lieu de vie (et bien plus) après l’overdose de consommation post baby-boom.& millenials.

    Et quand cette impulsion vient vraiment de soi, et non d’une énième tendance branchée à suivre, ça fait vraiment du bien. ça apaise et ça équilibre. ça canalise et réoriente l’énergie utilisée auparavant dans un vecteur superficiel.

    Une démarche progressive qui permet aussi, par la même occasion, de faire le point et le bilan sur sa vie (puisqu’en Occident, nous nous situons par rapport à notre consommation et nos possessions).

    Sans “matériel”, qui suis-je? 😉

    Et dans ce sens, il y a de plus en plus d’initiatives qui permettent de se délester du trop plein accumulé en favorisant la résilience, le partage, la solidarité, le lien et l’émulation.

    Le SEL (Système d’échange local) par exemple. De nombreuses antennes ont vu le jour à travers le pays.

    Des “zones de gratuité” mises ponctuellement en place par certaines associations.

    Ou encore, les “boîtes à lire”. Le concept est excellent: livres en libre accès et renouvellement perpétuel.

    https://boite-a-lire.com/

    Il y a quelques unes à Lille et Paris 😉

    Très belle journée….

    • Bonjour Naturel23,

      Je te remercie pour ton long commentaire qui donne chaud au coeur! J’apprécie beaucoup!

      Et aussi merci pour l’info sur la boîte à lire, dans mon ancien immeuble à Boulogne je laissais souvent mes magasines voir mes objets sur la boîte aux lettres pour que les voisins se servent. Et je trouvais bien dommage de ne pas avoir d’endroit dans le hall dans mon immeuble! Je vais essayer de construire une boîte à lire.

      Je suis sûre pas mal de site d’échange sur FB ce qui est pratique aussi. Je suis pas une fan de FB sauf pour tous les supers groupes qu’on y retrouve.

      Je te souhaite un bon dimanche.

      Belle journée!

      Margaux

      • Bonsoir, Margaux

        Très belle initiative d’avoir partagé avec les locataires de ton ancien lieu de vie. Certains se sont pris au “jeu” et ont également laissé des biens personnels?

        Et ça fait plaisir de te sentir aussi spontanée et prête à construire une boîte à lire.

        Du coup, tu me donnes une idée….je vais contacter l’asso pour connaître les démarches et tenter d’en implanter une dans mon quartier (il y a un grand parc avec beaucoup de passage, ça pourrait le faire).

        Quant à FB, j’avoue avoir “éthiquement” beaucoup de mal avec. Même s’il est vrai qu’il y a ces fameux groupes (assez variés d’ailleurs) qui facilitent pas mal les choses et offrent pas mal d’ouvertures.

        Peut-être devrais-je m’y mettre en ne focalisant que sur ses effets positifs?

        à voir….

        En te souhaitant une très belle soirée,
        B

        • Bonsoir Natural23,

          Je t’avoue que non personne ne s’était pris au jeu dans mon ancien immeuble mais jusqu’à ce que tu me poses la question ce ne m’était même pas venu à l’esprit. Le but était surtout de faire profiter aux autres ce qui ne m’était plus utile.

          J’ai contacté l’association, je dois avoir un rendez-vous téléphonique avec eux prochainement pour qu’il m’explique la démarche à suivre d’installer une dans mon immeuble ou dans mon quartier.

          Oui je peux comprendre ton avis vis à vis de FB, j’aimerai tellement ne plus en faire parti mais j’ai peur de manquer d’opportunité professionnelle si je ne suis pas dessus. Car mon but est de me faire connaître afin d’avoir des clients, c’est triste d’être de se sentir dépendante d’une plateforme pour réussir professionnellement. Peut-être que je me trompe mais avoir déjà tout quitté (ancien job & ville) pour cette reconversion était déjà bien effrayant. Je n’ai plus la sécurité de l’emploi que j’avais avant et je préfère mettre toutes les chances de mon côté pour être sûre. Mais j’ai surtout l’application FB Groupes ce qui me permet de me connecter aux groupes sans aller sur FB.

          Belle soirée!

          • Je soulignais la notion de réciprocité parce qu’après des années de participation à ce type de dons, avec d’autres participants ou membres d’associations, nous en sommes arrivés à un constat “local” (ça ne concerne qu’un département, ce n’est pas une généralité): il y a plus de personnes prenant que donnant.

            Ce qui amène souvent les boîtes à lire, par exemple, à être vides (ou les associations à manquer d’adhérents, etc…). Faute de renouvellement.

            Donner sans attendre de retour et faire profiter, c’est le but. Mais sans participation, le concept perd toute sa signification de partage collectif et de libre circulation des richesses.

            Ces espaces de gratuité ne sont-ils pas créés pour, justement, nous sortir de la culture et de l’éducation individualistes et nombrilistes?

            D’une belle intention de partage pour les uns, on en arrive à de la consommation passive et gratuite pour les autres. Ce qui est l’antithèse du vecteur initial.

            Donner, rendre la pareille et se déposséder ne semble pas encore aisé. ça viendra sûrement avec le temps et l’engouement social pour un changement de paradigme….

            Nous sommes nombreux à devoir changer du tout au tout, à devoir abandonner une certaine sécurité et à devoir faire face à certains paradoxes.

            Je me retrouve aussi dans la même situation que toi et sortir de sa zone de confort n’est pas toujours facile.

            Et je comprends totalement l’utilité des réseaux sociaux pour ton activité professionnelle (ou future activité). C’est même communément accepté et intégré, autant s’en servir sans complexe ni tiraillement.

            Dans mon travail, je sais que je perds une grande part de clientèle avec ce refus de jouer le jeu mais j’y gagne en intégrité.

            Comme il n’est jamais bon de rester camper sur des positions trop rigides, peut-être est-ce le moment pour moi de changer et d’intégrer FB comme un simple outil professionnel, sans aucune donnée personnelle, sans affectif et sans attachement….

            Et de voir ça comme un nouveau domaine à explorer, avec de nouvelles choses à apprendre, de nouveaux contacts positifs..

            Le virtuel a du bon…..il permet d’avoir de très beaux échanges qui, sans lui, seraient impossibles 😉

            Très bel après-midi ensoleillé….

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)