Mes débuts en running…

Retour d’expérience…

Je suis passionnée par la course à pied mais je ne l’ai pas toujours été. J’ai commencé la course à pied en mars 2014 car j’en avais marre de la salle de sport où je m’ennuyais et où je ne voyais pas la lumière du jour. J’avais besoin de trouver un sport où je pouvais m’améliorer et pas juste pour m’entretenir machinalement.

Cependant j’avais déjà essayé de courir avant cela mais je n’aimais pas ça! Je ne sais pas ce qu’il s’est passé en mars 2014, j’ai eu un déclic peut-être que j’ai persisté suffisamment.

Comme toutes débutantes je n’étais pas rapide environ 8km/h et une distance maximum de 4 km… Ça c’était lors des quelques runs que j’avais effectué l’été 2013. Puis sans savoir pourquoi, en mars 2014 je suis partie courir après des mois sans sport et j’ai couru 9km sans m’arrêter!!! J’avais sans doute mangé du lion ce jour là car j’avais couru 63 min non stop! Et au parc Montsouris en plus de ça, pas le plus plat des parcs de la capitale.

Donc voilà après ce run j’ai eu ce qu’on appelle le “Runner’s High” et j’ai continué à courir… Pour les débutants qui me lisent et qui n’ont pas encore entendu parlé ou ressenti les effets du “Runner’s High“, c’est un immense instant de plaisir et d’euphorie créé par les endorphines. Ces endorphines sont sécrétées par l’organisme après 40 à 50 minutes d’efforts en fonction de la fréquence de votre pratique.

Mais voilà, comme je n’avais pas prévu de me mettre à la course à pied ni de m’y tenir, j’ai couru avec une vieille paire de Kalenki! Très rapidement après quelques sessions, j’ai commencé à avoir des douleurs aux hanches, même pas un mois était passé que j’avais déjà eu plusieurs rendez-vous chez l’ostéo. A l’époque, j’étais loin d’imaginer dans quel combat je m’embarquais. Donc à tous coureurs et coureuses débutantes, avant de dépenser vos sous dans des leggings ultra tendance ou des t-shirts avec la dernière technologie, assurez vous d’abord de courir avec les bonnes chaussures adaptés à votre foulé, votre poids et à la fréquence de vos entraînements.

2 mois plus tard, mon employeur propose d’être sponsorisée par Nike avec 500€ d’équipements et un dossard pour la fameuse course féminine “We Own The Night”. Cela me laissait donc 1 mois et demi pour m’entraîner, le challenge me plaisait et j’avais besoin de vêtements et chaussures de running c’était parfait pour moi, sans hésitation j’ai accepté le défi!

Je n’ai pas suivi de plan d’entraînement mais je courais jusqu’à 4 fois par semaine. (ENCORE UNE ERREUR DE DÉBUTANTE !) Début mai je reçois mes nouvelles Nike Flyknit Lunar 2, et “oh boy” je me sentais voler avec ces chaussures… 7 km en 44:36 j’avais gagné en vitesse!! Mais j’ai vite descendu de mon petit nuage et j’ai peu à peu commencé à avoir des douleurs à l’arrière du pied, je pensais avoir une tendinite, forcée d’arrêter de courir un peu avant la course jusqu’à ce que je réalise que personne ne m’avait dis qu’il fallait commander ses chaussures de running une taille au dessus. (DECIDEMENT JE LES CUMULE !) Elles étaient trop petites!! Mais j’étais obligée de courir avec pour la course car notre équipe était sponsorisée, j’étais donc bloquée.

Me voilà le matin de la course, avec mes collègues, dans une ambiance de folie! J’avais couru 10 km lors de mes entraînements, je les courais généralement en 1h05 mais ce matin de la course l’ambiance, l’adrénaline m’ont donné des ailes! Record : 57″10 et que du bonheur. J’étais accro, à peine rentrée que je cherchais ma prochaine course…

Vraiment le parcours était dur mais top, beaucoup de faux plats mais un seul “gros” dénivelé au tout début de la course. La musique, les orchestres tous les quelques km… Le ravitaillement à la fin, magnifique! Digne d’un marathon, je n’ai d’ailleurs jamais vu un aussi beau ravito… J’étais fière, fière d’avoir couru mon 1er 10km. J’avais hâte de recommencer ça! L’après-midi même, je surfais le net à la recherche de mon prochain dossard à accrocher!

*

Et vous? Quelles sont vos premières expériences avec la course à pied?

Vous avez aimé cet article? Un like sur ma page facebook m’encouragerait, en cliquant ici.

Hey! Inscris-toi à la newsletter pour ne rien manquer!
Placeholder Placeholder


0 thoughts on “Mes débuts en running…”

  • Waouw, bravo!! Je me reconnais bien dans tes débuts. J’ai aussi commencé la course a pied en 2014, avec des bêtes Kalenjis… résultat: trocanthérite de la hanche droite….que j’ai trainé pendant des mois… 9 scéances de kiné + changement de baskets, j’ai fais un test sur tapis et on m’a dit que j’avais une foulée pronatruce… J’ai donc aceheté de belles baskets qui corigent ma foulée et ma douleur à la hanche s’est estompée petit à petit, j’ai du repartir à zéro dans mes entrainements. J’ai fait mon 1er 10km en 1h03 🙂
    Maintenant je me suis fait mal au pied, j’espere que ca va vite passer….Plus envie de recommencer à zéro alors que j’étais bien (re)partie!! C’est dangereux la course à pied! 😉
    Bonne continuation!

    • Salut Smiling Whispers !
      Je comprend ton désarroi mais quand on est passionné on lâche rien même si il faut recommencer. Je suis dans ton cas j’enchaîne les fractures de fatigues, douleurs aux genoux et les periostites. Je passe ma vie chez le médecin. Je ne progresse plus j’ai arrêté d’essayer de courir pour battre des objectifs je cours uniquement pour le plaisir.
      Encore merci pour ton commentaire! Continues sur cette voie 🙂

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)