Apprécier les fêtes et préserver sa santé


Bien-Etre / dimanche, décembre 17th, 2017

La saison des fêtes de fin d’année s’accélère à grand pas. Pour la majorité d’entre nous, cette période de fêtes semble être un repas sans fin… Si nous ne faisons pas attention, cette période de l’année peut engendrer des nuits tardives, du surmenage et du stress supplémentaire. En conséquences, au lieu de transiter en douceur vers la nouvelle année, nous la débutons souvent avec de l’épuisement, du dépassement et parfois dans un état «léthargique». Alors, si vous souhaitez débuter l’année avec une bonne santé physique et mentale alors voici mes conseils essentiels.

 

 

Pour éviter de porter des kilos en trop jusqu’à fin février, d’être carencé et de vous sentir fatigué voir être malade, je vous invite à suivre ces quelques indications.

Planifiez dans votre agenda les jours de fêtes où vous savez qu’il sera difficile de ne pas succomber aux tentations. En visualisant à l’avance, les jours de repas festifs, vous aurez alors plus de motivation pour faire des choix alimentaires sains les autres jours.

Consommez des petites portions! Pensez à combien vous êtes sur le point de vous servir, puis divisez par deux! Il y a généralement bien assez de plats pour ne pas mourir de faim. Et même si par étonnement vous sortez de table avec une petite faim, votre organisme vous en remerciera.

Soyez réaliste. Ne vous privez pas entièrement de toutes vos gourmandises préférées sinon vous vous sentirez frustré (même si c’est seulement émotionnellement) et vous risquerez de vous gâcher la fête.

Mangez en pleine conscience. Pensez à savourer la nourriture, d’apprécier sa saveur, de sentir sa texture et de profiter de chaque bouchée. Si vous n’en profitez plus, arrêtez de manger.

– Ne cuisinez pas trop. De cette manière, vous minimiserez la quantité de nourriture restante. La nourriture est abondante et facilement disponible en France, il n’est donc pas nécessaire de trop stocker dans le garde-manger ainsi que dans le réfrigérateur pour les soit-disant «urgences». Encore une fois, cela réduit la tentation et cela évite le gaspillage alimentaire.

– Congelez les restes ou donnez les à vos invités à emporter. Vous n’avez pas besoin de plus de tentation après tous ces écarts. Par la même occasion, refusez poliment les restes qu’un hôte vous propose de vous renvoyer chez vous.

Mangez quelque chose de sain comme des crudités avant d’aller à une fête. Cela vous rendra plus capable de résister aux amuses-bouches souvent trop gras et trop salés servis au cours de l’apéro.

– Partagez vos plats avec quelqu’un! Proposez de partager l’entrée ou le dessert au lieu de tout manger tout seul.

– Mangez lentement. Posez vos couverts entre chaque bouchée et prenez le temps de savourer. Cela donnera à votre estomac le temps nécessaire pour informer votre cerveau quand il est plein.

Ne confondez pas la faim avec la soif. Assurez-vous de boire assez d’eau.

– Si possible, optez pour des salades, des légumes cuits à la vapeur, des fruits frais, des oléagineux et des céréales complètes pour apporter des vitamines et minéraux.

Limitez votre consommation de pain! Essayez de consommer le pain pour accompagner le fromage par exemple. Et ne reprenez pas du pain pour finir votre morceau de fromage ni du fromage pour finir votre morceau de pain.

 

 

– Comme pour la nourriture, sortez votre agenda et regardez les événements à venir. Assurez-vous de planifier des journées sans alcool.

– Augmentez votre consommation d’eau au cours des prochaines semaines et surtout pendant vos journées de consommation d’alcool. Cela permettra d’éviter la déshydratation et de minimiser les effets secondaires.

Commencez toujours pas une boisson non-alcoolisée. L’alcool arrivera bien assez vite.

– Privilégiez l’alcool en apéro avant le repas et s’abstenir pendant les repas.

– Comme pour les couverts, posez votre verre entre chaque gorgée. Évitez de garde votre verre à la main.

Ne remplissez pas votre verre avant de l’avoir terminé.

– Si vous craquez et buvez trop, assurez-vous de vous rattraper le lendemain en consommant plus d’eau, de fruits et légumes frais et des aliments riches en vitamines B (liste des aliments ici).

 

 

Car oui, cette période de fin d’année peut être stressante, débordante, amusante, joyeuse, triste, déprimante, épuisante et plus encore… Certaines personnes l’adorent mais d’autres la détestent. Il y a souvent plus de choses à intégrer dans votre emploi du temps déjà chargé. Les dépenses financières sont augmentées, il y a des échéances de travail (objectifs annuels à accomplir) et il peut sembler que tous vos amis veulent vous voir pour un verre avant le réel début des fêtes. Peut-être que cette période de l’année vous fait vous sentir un peu seul (loin des proches) ou triste (pas de congés). En tant que naturopathe, je vois les conséquences que cela peut avoir sur votre humeur, votre santé et votre joie de vivre en général. Cependant, il y a quelques conseils que vous pouvez faire pour vous aider à survivre cette période:

– Regardez votre agenda et prévoyez un peu de temps pour vous. Gardez quelques soirées ou journées libres pour le repos et la relaxation. Vous en aurez besoin. Si vous ne le planifiez pas, vous en subirez sans doute les conséquences plus tard.

– Soyez réaliste quant à ce que vous pouvez supporter. Soyez gentil envers vous-même!

– Si vous vous sentez dépassé, asseyez-vous et respirez profondément quelques minutes. En vous concentrant sur la détente de vos muscles du cou et surtout des épaules.

– Faites des bonnes nuits de sommeil aussi souvent que possible.

– Essayez de suivre mes conseils plus haut sur l’alimentation et l’alcool pendant les fêtes. Une alimentation saine aidera à réduire les niveaux de stress et à maintenir votre énergie.

 Le magnésium et les vitamines du groupe B sont excellents pour aider à faire face à la fatigue, au stress et à l’anxiété. Vous les trouverez dans vos légumes à feuilles ainsi que les céréales complètes, les oléagineux et les graines.

– Prenez le temps de vous remémorer toutes les bonnes choses qui vous sont arrivées cette année et appréciez ce que vous avez accompli. Notez les dans un carnet.

– Prévoyez déjà dans votre agenda de la nouvelle année et avec pourquoi pas déjà un rendez-vous chez un professionnel du bien-être (massage, réflexologie ou une naturopathe comme moi :-)!). Une belle perspective pour débuter l’année.

Donc, voilà! Beaucoup de conseils pour affronter et profiter de la saison des fêtes. J’espère que vous appliquerez au moins quelques unes de mes suggestions afin de passer la nouvelle année indemne.

*

Facebook

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)