Les mythes alimentaires à bannir

Les mythes alimentaires à bannir

Récemment, mon beau-frère m’a envoyé un e-mail avec un article « Comment en finir avec les mythes alimentaires ? » (lien de l’article) pour me demander mon avis sur ces derniers. J’ai donc pensé qu’il était peut-être utile de vous partager mon point de vue sur ces différents mythes. L’article ci-dessous ne représentent que mon opinion, je ne proclame pas détenir la vérité mais voici mon avis basé sur mes recherches et mes études menées sur le sujet.

Mythe n°1 : buvez un bon jus d’orange le matin !

Effectivement je suis bien d’accord que c’est un mythe. Car dans un verre de jus d’orange il faut une grande quantité de fruits pour le produire, une quantité assez conséquente sur le taux de sucre dans le sang. En plus de ça, il y a moins de fibres dans un jus, voire pas du tout contrairement à un fruit entier. On a aussi tendance à les boire très vite contrairement à un fruit que l’on doit mastiquer.
Également, les jus industriels contiennent peu, voir pas de vitamines biodisponibles (assimilable par l’organisme). Certains fruits amidonnés comme la banane ont besoin d’être mastiqué pour être bien digéré car les enzymes digestives de ces sucres à chaîne longue commencent leur travail dans la bouche, on les appelle amylases salivaires.
Jus d'orange
Jus d’orange

Mythe n°2 : le pain complet est la base d’une alimentation saine

Effectivement le pain complet n’est pas si sain que ça! Car comme le blanc, il fait monter rapidement le taux d’insuline dans le sang et engendre par la suite une hypoglycémie réactionnelle. Cependant il reste une meilleure alternative au pain blanc. Si vous achetez du pain complet, il doit impérativement être choisi bio car étant complet ce dernier contient les « coques » entières du blé. Lesquelles, si ne sont pas bio, sont directement en contact avec les pesticides de stockage.
De temps en temps, un peu de pain complet ne fait pas de mal, mais il est essentiel de le choisir bio sinon de diversifier en variant les différents types de pain. Il en existe une multitude! C’est bien de changer entre pain d’épeautre, pain de sarrasin, pain complet au levain… Si vous habitez Lille, je vous recommande la boulangerie Mathieu qui propose un large choix de pain bio.
La clé est de varier tous ces repas! Y compris le petit-déjeuner. Les personnes ne mangent jamais le même déjeuner ou dîner tous les jours de la semaine. Mais malheureusement, ils n’appliquent pas cette règle petits-déjeuners, et pourtant ils devraient en faire autant! C’est le manque de diversité qui crée des allergies et des maladies. Il ne faut jamais laisser le corps s’habituer…
Pain
Pain

Mythe n°3 : il faut manger « un peu de tout »

Manger un peu de tout… Beh là, effectivement ça dépend de chacun! Tout le monde ne peut pas manger de tout, surtout en cas de maladies ou de terrains allergiques ou favorables à certaines pathologies. Mais outres les cas particuliers, comme je le mentionnais plus haut, il est important de varier son alimentation! Mais pas au cours d’un même repas (ce que j’appelle l’assiette mezze), car  les aliments n’ont pas tous le même temps de digestion. Et certains sont plus digestes lorsqu’ils sont mangés séparément.
Une fois par semaine ou de temps en temps pourquoi pas ça ne fait pas de mal d’avoir une assiette composé! Mais appliquer cela à tous les repas risquerait de perturber votre estomac. Encore une fois nous sommes tous différents, à vous de voir ce qui vous convient le mieux .
Cependant notez, qu’en hiver notre organisme a besoin d’énergie pour combattre les microbes et nous avons tendance à surcharger de travail notre système digestif avec les raclettes et fondue à gogo. Il est préférable justement pendant cette période d’avoir l’alimentation la plus digeste possible.
Concernant les fruits, ils sont à éviter après les repas. Ils sont préférables plutôt vers 11h ou 17h, car les fruits ne mettent que 30 min à être digérés quand ils sont consommés séparément. Mais après un repas ils attendent leur tour et fermentent pendant que l’organisme digère le repas. Personnellement, j’applique cette règle uniquement si je sens que mon système digestif est un peu barbouillé ou si j’ai eu un repas copieux. Sinon je ne me prive pas quand j’en ai envie. C’est en fonction de mon ressenti au moment donné.

Mythe n° 4 : surtout pas plus de trois œufs par semaine !

Les œufs sont gorgés de bon cholestérol ESSENTIEL à l’organisme! Pour aller plus loin, je vous recommande vivement de regarder le reportage d’Arte : https://youtu.be/80xDCeLztGQ
Le foie produit du cholestérol quotidiennement et ajuste sa quantité à produire en fonction de l’apport que nous lui fournissons dans l’alimentation. Cependant, il est préférable d’éviter le cholestérol le soir car le foie aura déjà produit le cholestérol de la journée et n’ajustera donc pas sa production. Plutôt les consommer le matin, tout comme le fromage.
Il essentiel aussi à ce que le jaune d’œuf soit bien liquide, car trop cuit le jaune est moins assimilable par l’organisme et cela fera monter le taux de « mauvais » cholestérol.
Oeuf
Oeuf et Saumon

Mythe n°5 : Remplacez le beurre par l’huile de tournesol

Le beurre comme l’œuf est excellent pour la santé! A condition comme l’œuf qu’il soit cru donc non pasteurisé, idem pour les fromages. Dans certaines boutiques bio, il est possible de trouver du beurre non pasteurisé.
Effectivement l’huile de tournesol diffuserait pendant sa cuisson des substances toxiques appelées « aldéhydes« , facteurs favorisants les maladies cancérigènes. Aussi les huiles riches en oméga 6 sont mauvaises pour la santé. Car trop d’oméga 6 est pro-inflammatoire. Il est essentiel de consommer des huiles riches en oméga 3 qui sont anti-inflammatoire pour équilibrer notre ratio oméga 3 oméga 6. L’huile de lin contient plus de 50% d’oméga 3. Pour la cuisson, consommez plutôt de l’huile de coco qui est très stable à la chaleur.

Mensonge n°6 : les produits laitiers sont nos amis pour la vie

Cela n’est pas nouveau, cela fait un petit moment qu’on en parle! Bien que les recommandations nutritionnelles du gouvernement encourage toujours 3 laitages/jour… Ces derniers sont bourrés d’hormones de croissance (prévues pour les veaux), d’anti-biotiques (favorisant l’ostéoporose), et de facteurs de risques de nombreux cancers et de maladies auto-immunes… Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car on pourrait écrire un roman!
Lait
Lait
Voilà mon opinion, c’est un peu contradictoire à tout ce qu’on apprend ou ce qu’on nous a dis pendant des décennies. La clé selon moi n’est pas de supprimer définitivement des aliments mais plutôt de varier autant que possible et ne pas laisser son corps s’habituer!
*
Retrouvez ma page Facebook en cliquant ici.
Hey! Inscris-toi à la newsletter pour ne rien manquer!
Placeholder Placeholder


Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire!