10 choses à savoir avant de partir à Pékin

IMG_0937

Pour mon 1er voyage en dehors de l’Europe j’ai décidé de partir à Pékin, vous me direz peut-être pourquoi Pékin? Car travaillant pour un groupe asiatique depuis plusieurs années j’étais moins effrayée par ce continent qui me faisait avant très peur, aussi parce que je voulais trouver l’aspect d’une capitale tout en trouvant du traditionnel et me sentir dépaysée donc pourquoi pas Pékin?!

Je partagerai les lieux incontournables à visiter dans un notre billet mais tout d’abord voici 2/3 trucs à savoir avant de partir à Pékin.

  1. Climat – Pékin a un climat plutôt continental avec 4 saisons bien distinctes et de grands écarts de température entre le jour et la nuit. Donc bien prévoir de quoi se couvrir si vous aimez vous lever tôt ou rentrez tard! Les hivers à Pékin sont généralement ensoleillés mais secs, pensez à prendre de la crème hydratante je n’ai jamais eu une peau aussi sèche à des endroits improbables (mes coudes, mes phalanges…) En mars nous avons eu des minimales de 2°C le matin et 21°C en journée, un sacré écart comme je vous le disais, et 0 précipitation.
  2. La langue – Alors à Pékin, les chinois parlent (que) le mandarin, même dans les hôtels (haute-gamme) vous aurez parfois du mal à vous faire comprendre, même le langage des signes semblent ne pas être universel donc pensez à apprendre quelques phrases et à transporter un petit guide avec vous, je vous conseille l’édition d’Harrap’s qui est en format poche et s’appelle « Parler le chinois en voyage« .
  3. Internet – Facebook, Instagram, YouTube, Gmail, Twitter, Google ne marcheront pas à moins que votre ordinateur détienne un VPN (Réseau Virtuel Privé). Cette restriction est imposée par le gouvernement chinois, il est donc illégal de contourner le pare-feu du gouvernement.
  4. L’alimentation – Ayant peur d’être malade en Chine non pas parce que je n’avais pas confiance en la nourriture qu’ils vous servent mais tout simplement pas confiance à mon estomac fragile et pas habitué à ce type d’alimentation, j’avais pris mes précautions en prenant des probiotiques avant de partir et pendant le voyage. Egalement j’avais emporté une petite pharmacie au cas où il aurait été difficile de s’exprimer pour acheter un médicament. Heureusement je n’ai pas été malade, d’ailleurs vous pouvez retrouver mon article sur mes adresses préférées à Pékin en cliquant ici. J’ai vraiment très bien mangé en Chine mais après je n’étais pas attirée par tous les produits locaux, il y avait énormément de choses qui me répugnaient.

    image
    Au resto
  5. Taxi – Alors oui le taxi c’est pas cher à Pékin mais bon après si vous avez du temps à perdre dans les embouteillages (cette ville est tout le temps bouchonnée) alors c’est le moyen de transport idéal! Pensez à avoir les adresses écrites en chinois car les chauffeurs de taxi ne seront pas lire l’anglais. Aussi à l’aéroport au moment où vous chercher un taxi ne vous laissez pas piégé par ces compagnies qui se font passer pour des vrais taxis et qui multiplieront les prix par quasiment 3. Il n’y a jamais de ceinture à l’arrière des taxis car elle obligatoire uniquement pour le chauffeur et le passager de devant.
  6. Métro – Très propre, pas cher et très facile d’utilisation, le métro est le moyen de transport à privilégier à Pékin cependant sachez que tout vous prendra plus longtemps, à l’entrée de chaque station vous devez passez votre sac au scanner de sécurité, les couloirs sont très longs, il y a beaucoup d’escaliers, pas assez de siège pour s’asseoir, la distance entre 2 stations est équivalente à 3 stations parisiennes! 
  7. A pied – Faites attention car les voitures ne vous laisseront pas passer!! Ils seraient presque prêts à vous écraser… Sinon les rues sont en bon état et très propre, par contre j’ai trouvé la ville assez mal indiquée en générale. Vous perdrez beaucoup de temps à chercher votre chemin. Peut-être que vous aurez plus de chance que moi mais quand j’ai essayé de demander mon chemin on aurait dis que j’étais une alien et non même pas chercher à regarder l’adresse que j’avais en chinois même.

    image
    Rue piétonne
  8. La pollution – Oui effectivement c’est assez effrayant, j’avais pour habitude à Paris et de lire le direct matin dans le métro où ils indiquent l’indice de pollution de Paris qui est généralement autour des 50. Quand à Pékin nous avions un indice de 434 j’avoue que je faisais « gloups »! Il m’ait arrivée de porter le masque comme les locaux, car j’avais les sinus qui me dérangeaient, la pollution est jaune comme mélangée avec du sable ou de la poussière, pas la peine de nettoyer sa voiture là bas car c’est extrêmement poussiéreux , il y avait également comme une odeur forte d’essence, pas top quoi… Mais nous avons tout de même eu des belles journées de ciel bleu (la preuve ci-dessous en photo).
  9. L’eau – Alors l’eau n’est pas potable! Cependant dans les hôtes hautes-gammes vous pouvez tout de même vous brossez les dents avec l’eau du robinet. Les restaurants vous apporteront de l’eau bouillie sinon il faudra demander de l’eau en bouteille.
  10. Les WC – Et bah là vous risquez d’en voir des horreurs, c’est le grand retour des toilettes à la turque! Là bas c’est monnaie courante, vous aurez du mal à trouver autre chose sauf dans le quartier moderne de Salitun où là c’est du Toto grand luxe avec siège chauffant. Pensez à avoir toujours des mouchoirs sur vous car là bas il y a rarement du papier toilette et aussi évitez les WC dans les hutongs près de la cité interdite (voir dans les hutongs tout court) à moins de vouloir partager des moments très intimes avec certains locaux.

J’espère que ces choses vous serons utiles si vous préparer vous aussi un voyage à Pékin ou ailleurs en Chine. Et une dernière chose ne soyez pas surpris si vous êtes photographiés ou dévisagés constamment car là bas les occidentaux attirent les regards!

Hey! Inscris-toi à la newsletter pour ne rien manquer!
Placeholder Placeholder


4 thoughts on “10 choses à savoir avant de partir à Pékin”

    • Ha ouais? Dingue quand même que c’était vraiment « culturel » à Pékin mais pas à Shanghai car les fois où il y avait les 2 types de WC j’étais la seule à aller aux WC « normaux » pendant que les chinois faisaient la queue pour les autres….

      • Oui, alors j’étais en logement chez l’habitant, peut être que c’était des « riches » ? lol ou alors peut être qu’ils admirent tellement les occidentaux qu’ils se sont mis à nous copier même pour les WC ! Enfin, peut importe, j’adore connaître les différences culturelles, et ton article en dit long sur les pratiques de Pékin alors merci ! 😀

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire!