Soutenir l’immunité pendant la grossesse


Grossesse - Etre maman / jeudi, mars 26th, 2020

En cette période de pandémie de coronavirus où de nombreuses personnes se ruent sur les compléments alimentaires naturels ou pas naturels pour soutenir l’immunité, il est normal que les femmes enceintes se posent elles aussi la question « comment se protéger? » ou « comment se renforcer sans mettre mon bébé à risque? ». 

Avant de débuter l’article, je tiens à préciser que c’est l’état de votre terrain qui va favoriser ou non le développement du virus dans l’organisme et qui va déterminer les capacités à votre système immunitaire à combattre ou pas la maladie. « Pourquoi certains sujets sont simplement des porteurs sains et d’autres non ? » Le terrain le déterminera, il est complexe et composé de différents facteurs comme l’hérédité, l’environnement, la constitution, l’hygiène de vie…

Les compléments alimentaires sont une aide à l’organisme mais ne doivent en aucun cas remplacer une hygiène de vie saine et globale. Cet article a un but préventif et ne remplace pas une consultation chez un médecin, ne substituez jamais un traitement allopathique pas des compléments alimentaires sans l’accord de votre médecin. Si votre grossesse est à risque ou si vous êtes atteintes de maladies chroniques, ne prenez pas non plus de compléments alimentaires sans en avoir parlé au personnel soignant qui vous suit. 

L’immunité dans l’assiette

Soutenir le système immunitaire commence avant tout par un bon équilibre alimentaire dans l’assiette!

Consommez des aliments bruts et naturels, de préférence crus ou cuits de manière douce comme à la vapeur (avec le Vitaliseur de Marion par exemple). Même si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, consommez quand même des crudités ! Veillez simplement à bien les rincer avec du vinaigre blanc et de l’eau.

Pour renforcer votre immunité, vos repas doivent se composer de :

– crudités 1 à 2x/jour selon votre capacité digestive ;

– fruits frais 2 à 3x/jour en collation en dehors des repas ;

– fruits séchés en collation ;

– huiles vierges 1ère pression à froid crues 1 à 2 cuillères à soupe/repas ;

– algues réhydratées ou en paillettes ;

– œufs coques ou mollets extra frais (moins de 9 jours depuis la ponte) 4 à 6 œufs/semaine.

Évitez les :

– aliments transformés ;

– aliments cuits à haute température ;

– graisses trans/hydrogénées ;

– aliments raffinés (pâtes, riz, farine, sucre…) ou à cuisson rapide (riz, semoule…).

Arrêtez de grignoter car un système digestif en constante digestion demande beaucoup d’énergie, donc de l’énergie qui est digérée non-stop au système digestif et peu au système immunitaire.

Évitez de trop cuir les aliments, préférez le cru ou la vapeur douce. Il a été prouvé qu’il existe une leucocytose (augmentation du taux de globules blancs dans le sang) après la consommation d’aliments cuits, donc une réaction immunitaire. Par conséquence, manger cru reposerait le système immunitaire.

L’extrait de pépin de pamplemousse

L’extrait de pépin de pamplemousse aussi connu sous le petit nom d’EPP est un antibiotique et un antiviral naturel autorisé sans risque pendant la grossesse et l’allaitement à condition de bien respecter la posologie, 1 goutte/kg de poids divisé en 2 ou 3 prises journalières. Exemple, pour une personne de 60 kg, il faut prendre 20 gouttes 3x/jour. 

L’huile essentielle de ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara est autorisée par voie orale pendant la grossesse à partir du 2ème trimestre de grossesse. Elle est ok par voie aérienne pendant toute la grossesse. Elle est composée à 70% de cinéole, puissant anti-viral, elle stimule le système immunitaire et est expectorante. Elle est intéressante dans toutes les épidémies virales ORL.

Appliquez 2 gouttes diluées dans 2 gouttes d’huile végétale sur le thorax , la gorge et la voûte plantaire 4x/jour pendant 20 jours.

En cas d’infection virale, vous pouvez aussi versez 1 goutte sur un peu de miel à prendre 3x/jour pendant 20 jours.

Diffusez chez vous 10 min matin et soir l’huile essentielle de ravintsara tous les jours. 

Ne prenez jamais une huile essentielle sans être certaine qu’elle soit compatible avec la grossesse ou au stade de votre grossesse.

L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)

Comme l’huile essentielle de ravintsara est difficile à se procurer en ce moment, il existe une huile alternative comme l’HE d’arbre à thé. Elle s’utilise par voie orale pendant la grossesse à partir du 2ème trimestre de grossesse. Elle contient 45% d’alcool terpénique, cela lui donne les propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques. Elle doit impérativement être diluée à 50%. 

Les probiotiques

Sachant que 70% des cellules de l’immunité se trouvent dans nos intestins, il est intéressant de bien chouchouter notre microbiote avec des aliments riches en pré et probiotiques (aliments lacto-fermentés, amidons résistants, bananes écrasées., ail, levure de bière…). Une cure de 2 mois de probiotiques peut aussi être envisagées, je conseille généralement Lactibiane Référence que l’on trouve en pharmacie. Les probiotiques sont aussi intéressants pour préparer la flore de la maman qui sera transmise au bébé au cours de la naissance. Cette transmission constituera la base de son immunité intestinale. 

Vitamine C naturelle

La vitamine C naturelle est un antioxydant et stimulant du système immunitaire connue depuis bien longtemps. Croquez 2 à 3 comprimés d’acérola par jour pendant 10 jours. Sachez que la vitamine C naturelle n’empêche pas de dormir. La femme enceinte étant souvent anémiée, la vitamine C permet d’améliorer l’assimilation du fer. De plus, elle est très importante pour la bonne santé du placenta. 

L’échinacea

Pendant la période virale, il est possible d’ajouter à votre hydratation quotidienne des infusions d’échinacée pour renforcer d’avantages le système immunitaire. Cette plante est contre-indiquée en cas de maladies auto-immunes. Pour de réels effets, assurez vous de boire 3 à 4 tasses/jour pendant 20 jours et de choisir les parties aériennes séchées en vrac issus de l’agriculture biologique.

*

J’espère que cet article vous aura plu ! N’hésitez pas à le partager.

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)