SOPK et naturopathie


Bien-Etre / mercredi, juin 9th, 2021

Aujourd’hui cet article, je souhaite aborder une thématique que je rencontre énormément au cabinet, et de plus en plus, j’ai l’impression. J’ai donc voulu éclairer d’avantages sur le Syndrome des Ovaires Polykystiques aussi connu sous le petit nom SOPK, lequel touche 5 à 10% des femmes en âge de procréer.

Qu’est-ce-que le SOPK ?

Le SOPK est un dysfonctionnement hormonal des hormones féminines et masculines. Dans ce syndrome, les femmes atteintes souffrent d’hyperandrogénie, c’est-à-dire d’un excès d’hormones masculines. Cet excès peut être un :

  • excès direct d’hormones masculines avec un taux normal d’hormones féminines ;
  • relatif à un manque d’hormones féminines avec un taux normal d’hormones masculines.

Dans 75% des cas, cet hyperandrogénie est causée par de l’hyperinsulinisme occasionnant une insulinorésistance. Je reviendrais plus bas sur les différentes causes de ce syndrome.

Le Syndrome des Ovaires Polykystique est la 1ère cause d’infertilité féminine. Une femme sur deux souffrant de ce trouble rencontrera de l’infertilité (soit plus de 12 mois d’unions non-protégées n’aboutissant pas à une grossesse).

Menstruations

Quelles sont les conséquences ?

Les conséquences de ce déséquilibre hormonal sont multiples et varieront d’une femme à l’autre. Parmi ces conséquences, nous trouverons :

  • des cycles longs > 35 jours causés par un follicule qui aura des difficultés à maturer occasionnant soit une absence d’ovulation soit des ovulations rares ;
  • une peau grasse voire acnéique pouvant s’empirer à l’approche des menstruations suite à la chute physiologique des hormones féminines avant l’arrivée des règles qui accentue l’hyperandrogénie ;
  • des traits du visage plus masculin ;
  • une pilosité accrue, cela peut être autour de la bouche, du nombril et/ou des mamelons ;
  • du surpoids et des troubles métaboliques (obésité, diabète, HTA…) ;
  • des troubles de l’infertilité ;
  • des complications pendant la grossesse (diabète gestationnel, prééclampsie ou accouchement prématuré).

La cause principale

Comme je le disais plus haut, dans 75% des SOPK la cause principale est liée à de l’hyperinsulinisme. Il existe d’autres causes mais dans cet article, je ne vais m’attarder uniquement sur cette cause principale du SOPK.

L’hyperinsulinisme est la conséquence d’une résistance à l’insuline (= perte de sensibilité des cellules à l’insuline). Les causes sont variables et souvent multiples :

  • Une alimentation inadaptée ;
  • La sédentarité ;
  • Un défaut de fluidité membranaire ;
  • Un déficit en micronutriments ;
  • L’inflammation ;
  • Le stress ;
  • Un dysfonctionnement des mitochondries (= usine énergétique des cellules) ;
  • Une hypothyroïdie.

Naturopathie et SOPK

Au sein de mon cabinet, je vous accompagne et mets en place avec vous des stratégies personnalisées adaptées à votre SOPK pour rétablir l’équilibre hormonal grâce à :

  • Une alimentation adaptée ;
  • Un accompagnement de votre stress/émotions ;
  • Une prise en charge micronutritionnelle ;
  • Des conseils en matière de plantes et compléments alimentaires ;
  • L’observation des cycles si besoin.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à me contacter à leprevostmargaux@gmail.com ou à consulter mon site professionnel.

Une réponse à « SOPK et naturopathie »

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)