Lecture du moment #10 : Mange, Prie, Aime


Un peu de tout / dimanche, août 26th, 2018

Je réalise que ma dernière revue sur un livre date du mois de janvier 2017! J’ai du rattrapage à faire mais ne vous inquiétez pas, j’ai quand même lu tout ce temps là. Pour cet article retour dans cette catégorie, je souhaite vous parler du livre « Mange, Prie, Aime » d’Elizabeth Gilbert. Un livre que j’avais acheté d’occasion l’été dernier et que je n’avais toujours pas lu, mais vu que l’été dernier je préparais mes examens de naturopathie je n’ai pas eu le temps.

Résumé

À trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l’angoisse, le doute, l’insatisfaction…
S’ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde.
À elle de se construire la vie qu’elle s’est choisie !
En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie », en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l’équilibre qu’on appelle le bonheur…

Elisabeth Gilbert nous invite à un voyage vers l’inconnu joyeux et émouvant, libéré des mascarades et faux-semblants. À travers une mosaïque d’émotions et d’expériences culturelles, elle a su conquérir le cœur de millions de lectrices qui ont aimé pleurer et rire avec elle. Et qui rêvent de changer de vie, elles aussi.

Crédit : @constancevllcch

Mon opinion

Bien que ce livre fut assez facile à lire comme roman à lire sur ma serviette de plage, j’admets que j’ai été un peu déçue. « Mange, Prie, Aime » a été longtemps un best-seller! C’est sans doute la raison pour laquelle je m’attendais à mieux.

Le livre est en 3 parties, j’ai trouvé que la dernière à Bali était la plus intéressante mais j’ai trouvé son voyage en Inde vraiment très ennuyeux. J’ai failli craquer et abandonner le livre pendant son voyage en Inde mais heureusement que j’ai su tenir jusqu’à Bali. La première partie, en Italie, ressemble plus à un guide touristique et ayant été à Rome cela m’a rappelé des souvenirs surtout en matière en de cuisine italienne!La partie en Inde est un long passage des introspections de l’écrivain, il ne se passe absolument rien. Enfin la dernière partie à Bali, il y a un semblant d’histoire qui ne m’a pas déplu. 

Je pense que la première partie en Italie pourrait sans doute aider de nombreuses personnes en manque d’appétit à retrouver la faim! Pour ma part, ça m’a ouvert l’appétit! Ce livre se laisse lire mais ne vous emporte pas. De plus côté écriture, il y a de trop longues descriptions, des phrases soporifiques, il n’y a pas de fil conducteur et/ou d’intrigue qui vous garde en haleine.

Si vous restez intrigué(e) par ce best-seller « Mange, Prie, Aime« , autant regarder le film (je ne l’ai pas vu) car vous perdrez moins de temps.

*

L’avez-vous lu? Si oui, quand avez-vous pensé?

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)