3ème trimestre de grossesse au naturel


Bien-Etre / dimanche, décembre 16th, 2018

Ce dernier trimestre n’est pas tout à fait terminé mais il me semble qu’il sera compliqué de le rédiger une fois bébé arrivé. A l’heure où je vous écris je suis enceinte de 8 mois et demi donc les choses se concrétisent! Mais avant d’aller dans les détails des compléments aliments, de l’alimentation et de l’exercice physique, je voulais parler un peu de l’aspect psycho-émotionnel de cette dernière ligne droite! 

[Je précise cet article n’est pas sponsorisé et tous les produits que j’ai consommé pendant ma grossesse on été choisi et acheté par mes soins ou recommandé par ma sage-femme]

Etat d’esprit

Je ne l’avais pas trop abordé jusqu’à maintenant mais arrivant à l’approche du terme, je pense qu’il est intéressant de faire un point sur le vécu de cette grossesse et ce 3ème trimestre. Récemment, une des mes abonnées sur Instagram @margaux_leprevost m’a posé la question « La grossesse l’imaginais-tu comme ça?« . Personnellement je n’avais pas trop d’attentes. Mais une chose est sûre, c’est que je ne pensais pas que je serai aussi fatiguée! Pour ceux qui ne me connaissent pas, avant d’être enceinte j’étais très sportive depuis plusieurs années! Plusieurs courses à mon actif dont un semi, une inscription au marathon annulée suite à une blessure, parfois des semaines de 8h de sport… Bref! Tout ça pour vous dire que j’étais en assez bonne forme! Je croyais que cela jouerait en ma faveur pendant la grossesse. Je m’imaginais faire du sport jusqu’à l’accouchement… Mais pas du tout ma pauvre Lucette! Ce fut l’opposée même! J’ai été fatiguée dès le début de ma grossesse! C’était même handicapant… J’ai continué un semblant d’activité physique que j’ai décris dans mes articles « 1er trimestre de grossesse au naturel » et « 2ème trimestre de grossesse au naturel » mais ce n’était clairement pas au niveau de la Margaux d’avant. C’est comme si mon corps me forçait à me reposer, à prendre du temps pour moi, à m’écouter pendant cette grossesse…

A part cette fatigue intense, j’ai adoré être enceinte! Surtout ce 3ème trimestre! Car le baby bump n’est sorti que très tardivement. Je ne me suis pas sentie enceinte avant le 8ème mois, je dirai! Donc là, je vis pleinement ce dernier trimestre malgré quelques maux en espérant qu’il dure… C’est comme si ma grossesse ne faisait que commencer! Bébé bouge toujours autant, je chéri chacun de ces coups. Je suis pas mécontente de mes nouvelles formes et je peux encore faire mes lacets toute seule comme une grande! J’ai l’impression que je me suis habituée à cet état de grossesse. J’ai comme oublié que cette grossesse va avoir une finalité. Comme si j’avais oublié que j’allais en fait avoir un bébé et devenir maman. Même si en fait, dès qu’on est enceinte on est déjà maman. Donc voilà un petit peu pour cet aspect psycho-émotionnel de ma grossesse. 

Ce 3ème trimestre de grossesse

Compléments alimentaires

Y a des changements à ce niveau là : 

  • Bisglycinate de magnesium : J’ai souffert de nombreuses crampes. Vraiment douloureuses, elles ne passaient pas malgré le magnésium marin. Je suis donc passée sous une forme différente de magnésium, le bisglycinate, qui est beaucoup mieux assimilé par l’organisme. Et malgré ça les crampes persistaient. Elles se sont estompées quand j’ai rajouté de l’homéopathie au bisglycinate, le cuprum metallicum 15ch, recommandé par ma sage-femme. Pou rappel, même si vous n’avez pas de crampes. Le magnésium intervient dans le fonctionnement des spasmes et contractions musculaires, donc vous comprendrez qu’il est important de ne pas être carencé en vu de l’accouchement. Je ne dis pas à toutes les femmes de se supplémenter mais au moins de veiller à avoir une alimentation quotidienne riche en magnésium (amandes, levure de bière, bananes, cacao cru…).
  • Oméga-3 : Depuis le début de ma grossesse j’ai consommé dans mon alimentation et en suppléments des oméga-3. Pour rappel, les oméga-3 donne de la souplesse aux tissus, favorisent les échanges cellulaires, participent au bon développement du système nerveux du bébé et limiteraient le baby blues post-partum. Néanmoins, je les ai arrêter en suppléments depuis, 10 jours, car ceux sont des fluidifiants sanguins, il n’y a pas de risques avérés causés par les oméga-3 lors de l’accouchement mais j’ai préféré les interrompre par précaution en vu de l’accouchement. 
  • Vitamine D3 : Recommandé dès le dernier trimestre à toutes les femmes enceintes en plein hiver, j’ai opté par de la vitamine D3 végétale extraite du lichen à prendre quotidiennement plutôt que l’ampoule prescrite par ma sage-femme. Car une dose aussi concentrée sous forme d’ampoule est toxique pour l’organisme. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ampoule vs les gouttes, je vous invite à lire cet article de Julien Venesson
  • Huile d’onagre : L’huile d’onagre permet de préparer le col en vu de l’accouchement. Désirant un accouchement physiologique sans péridural, je mets toutes les chances de mon côté afin d’avoir un col mou le jour J. Après si il y a des blocages psycho-émotionnels non-résolus le jour J, peu importe le nombre de capsules d’huile d’onagre que vous prenez, votre col restera dur comme de la pierre. 
  • Probiotiques Depuis le début de ma grossesse, je consomme quotidiennement des probiotiques. Ils sont d’autant plus importants le dernier trimestre car permettent de préparer la flore de la maman qui sera transmise au bébé au moment de l’accouchement par voix basse. 

Alimentation

J’ai une alimentation relativement normale et équilibrée. Je mange de tout, je suis un peu moins strict par rapport à mon habituelle alimentation naturo. Bien sûre je ne mange toujours pas de produits industriels, de gâteaux, sucres raffinées, de poissons riches en métaux lourds, de soja etc… A cela depuis le début du dernier, j’ai ajouté des :

  • Dattes : Fruits riches en ocytocine, hormone de l’amour. Elle permet des contractions efficaces et une dilatation du col plus rapide le jour J, et favorise la lactation.
  • Tisanes de feuilles de framboisier : Les feuilles de framboisier permettent aussi une meilleure maturation du col et des contractions plus efficaces dessus le jour J. A continuer en post-partum pour des tranchées efficaces donc une récupération plus rapide.
  • Fruits riches en vitamine C : La vitamine C est excellente pour la santé du placenta vieillissant. En plus la vitamine C renforce le système immunitaire, il serait dommage de tomber malade suite à la fatigue liée à l’accouchement.

Exercices physiques

7ème et 8ème mois de grossesse, j’avais repris un peu de sport avec 20-30 minutes de yoga quotidien via des vidéos sur Youtube notamment la chaîne YogaWithAdrienne que j’adore ! Et j’ai faisais une séance de 50 minutes par semaine de natation, j’allais à la piscine à vélo, ça me prenait 30 minutes aller-retour et c’était dur!! Depuis ce 9ème mois, j’ai beaucoup de mal à faire du sport. A la fin du 8ème mois, j’avais pas mal de palpitations, et de tiraillements au niveau de l’utérus que même le yoga me paraissait compliqué.

Gestion du mental

J’utilise toujours l’application Petit Bambou pour pratiquer de la méditation assez régulièrement. En ce moment, je suis l’un des programmes « Sophrologie et grossesse ».

Cosmétiques

Toujours pas de vergetures à l’horizon, je continue d’hydrater mon bidou et ma poitrine avec des huiles végétales. Après l’utilisation de l’huile d’avocat pendant les 1er et 2ème trimestres, je suis passée à l’huile d’amande douce. Mais depuis le 9ème mois, j’utilise aussi de l’huile de calendula, car je souffre de démangeaisons au niveau du ventre et elle est vraiment efficace contre ces dernières. 

*

Voilà, je pense que j’ai tout dis de mon 3ème et dernier trimestre! Y a plus qu’à attendre notre petit cadeau de Noël à nous cette année 🙂

Bébé de Noël

Quelque chose à dire? Laisser donc un commentaire! Je le lirai avec plaisir :)